Merci de patienter pendant le chargement de la page

Actualités

Animations à la cave tout au long de l’année :
Des expositions de peintures sont présentées chaque mois, et le caveau commercialise aussi les huiles d’olives de la coopérative oléicole de Pignan. Retrouvez également les produits de notre région sélectionnés par www.saveursendirect.fr.

Invitation_03_05_2016

REVUE DE PRESSE :

Midi libre 14 juillet  2016

New Subject Pignan : Le mystère du nez sur la façade de la cave, enfin résolu !

Les vignerons de la commune ont lancé leur nouvelle cuvée.
Il trônait sur une des façades du château de Turenne, puis avait été transporté sur le parvis de la cave coopérative. Mais pourquoi donc ? Simplement parce qu’il s’agissait d’un coup de pub parfaitement maîtrisé et organisé par les Vignerons de Pignan, afin de lancer leur nouvelle cuvée, à savoir Le nez dedans. Et si ce ’’nez’’ sera connu et dégusté rapidement par les habitants de la
commune, il devrait en être de même pour les touristes qui vont se balader sous les futaies du parc du château de Turenne. Des vins de caractère. Alors à leur intention, le caveau est situé aux portes de Montpellier, entre mer et garrigue, où les vignerons travaillent avec passion et amour de leur terre, pour proposer une gamme de vins de caractère : « En famille ou entre amis, nos vins apporteront, sur votre table, les couleurs de l’Occitanie ». Il faut dire qu’après le succès des précédentes cuvées, Tête à claque et Tête au carré, il fallait rester dans l’original. Un pari gagné, confirmé en plus par une étiquette plus qu’originale. De couleur rouge pourpre, avec un nez explosif épicé précédent des notes de violettes, caractéristique de la syrah, cette cuvée de bouche ronde, légère, à la texture veloutée avec une belle minéralité en finale, vient s’ajouter à la liste déjà longue des vins remarquables et remarqués de la cave pignanaise. Ce « nez » est ainsi plus que recommandé pour les barbecues d’été et va, peut-être, se rajouter aux vins primés chez nos vignerons avec, comme dernier en date, le Marquis, cuvée 2013, qui vient de décrocher la médaille d’argent au Concours International de Lyon. Tout cela à consommer bien sûr avec modération.

Terre de Vin N°41 MAI/JUIN 2016

Terre de vin_mai_juin_2016

Pignan : LE NEZ DEDANS

Un roc, un cap, une péninsule rose de 2 mètres a bourgeonné sur le mur du château de Pignan aux beaux jours d’avril. C’est un nez ! Un nez d’œnologue, imaginé par la cave de Pignan avec la complicité de la mairie, pour annoncer sa dernière cuvée. Cette cave de 12 vignerons coopérateurs revendique sa petite taille, son indépendance et ses pieds de nez. Après le succès des cuvées La Tête au carré & Tête à  claque, elle sort Le Nez dedans, un assemblage 70 % syrah et 30 % grenache, au joli nez expressif sur le fruit, languedocien et ensoleillé (6,50 € prix cave). A découvrir le vendredi 3 juin, à partir de 18h30, lors de l’apéro gourmand à la Cavec des Vignerons de Pignan.

 


Midi libre 22/04/2016midi_libre_22_04_2016
Pignan : Un nez sur la coursive du château

V
oici un mystère qui grandit à Pignan.

Mais quel est donc ce nez rouge installé sur la coursive du château de Turenne ? Un nez probablement en carton-pâte et ferraille de près de 2 m, qui suscite le questionnement des promeneurs, boulistes et habitués du parc. Un indice, peut-être, selon certains : « Comme les caves du château accueillent souvent des expositions d’art, je fais le pari que c’est un artiste contemporain un peu allumé.  » Autre version ? « C’est de la pub pour vendre des produits aux gens qui s’enrhument…  » Quant aux tout-petits jouant du jardin d’enfants, tout proche : « C’est rigolo. Pourquoi y a que le nez ? Elle est où la tête du monsieur ? »

midi_libre_25_11_2015(1)Midi libre 25/11/2015
Pignan : Le bouchon bio a fait son entrée à la cave coopérative
La cuvée “La Perle occitane” en bénéficiera en premier.

Les Vignerons de Pignan n’ont pas attendu la Cop 21 pour utiliser le premier bouchon au monde à l’empreinte carbone neutre.

Un coup de maître (de chai…) pour la cave coopérative qui est plus qu’un simple coup de pub puisque ce bouchon permet au vin, selon l’oenologue Marcelin Massardier, « de ne point “relarguer”, c’est-à-dire de donner un goût, tout en ayant une grande faculté d’obturation. Le tout sans un surcoût financier ». Que du positif, d’après César Orsini, de Clapsud à Béziers, qui commercialise ce produit fabriqué par Nomacorc. « Il est fabriqué à partir de

biopolymères à base végétale issus de ressources renouvelables, en l’occurrence la canne à sucre, explique-t-il. Il minimise l’impact sur l’environnement en empêchant les altérations et les déchets issus des défauts du vin. Il est également 100% recyclable, fabriqué au moyen d’énergies 100% renouvelables et utilisant une très faible quantité d’eau. Enfin, il diffuse systématiquement la quantité adéquate d’oxygène, conformément à l’objectif de la cave. »
100 %recyclable
Comme il faut bien un début à tout, c’est la cuvée “La Perle occitane” qui bénéficiera en exclusivité de ce bouchon naturel, au sens strict du terme, excellent pour les blancs. De quoi raviver les papilles oenologues des amateurs de naturel dans le contenant… et le contenu.
À consommer avec modération, pourquoi pas dans le cadre de la 12e Fête des vignes, qui se déroulera dimanche 29 novembre, de 10h à 19 h.

midi_libre_aout2015

Midi libre 11/08/2015
Pignan : Deux nouvelles récompenses de prestige pour la cave coopérative

Un prix d’excellence aux Vinalies® (concours national des oenologues de France) pour le “Prestige 2012 blanc”, et un prix innovation aux Vincoeurs® (concours départemental des professionnels du monde viticole) pour les cuvées “Tête à claque” et “Tête au carré” : le moins que l’on puisse constater, c’est que Les Vignerons de Pignan continuent à surfer sur la vague des récompenses, véritables atouts commerciaux et garanties de qualité et de savoir-faire auprès des différents circuits de distribution.
Et gage de confiance pour les consommateurs.
Ainsi, la cave coopérative, qui s’est entièrement restructurée il y a quatre ans avec la volonté de mettre le travail du viticulteur plus en avant, n’arrête pas d’innover. Leurs dernières créations, lancées à la fin de l’année dernière avec deux cuvées “Têtes à claques” et “Têtes au carré”, s’appuient ainsi sur une sélection parcellaire et une vinification traditionnelle. Le tout porté par une présentation qui s’avère plus qu’originale, comme tient à le souligner le président de la cave, Fredy Cipres : « Qui se cache derrière ces immenses bâtisses au coeur de nos villages ? La cave coopérative de Pignan. D’accord, mais qui ? Quoi ? Et comment ? Il fallait donner des visages derrière cette bâtisse, derrière nos vins… »
La cave coopérative est donc constamment dans la recherche du futur sans pour autant négliger son histoire : « Il faut mettre en avant nos viticulteurs, notre patrimoine viticole, notre dynamisme, une certaine originalité, notre résistance et l’amour de notre terre ainsi que le fait que nous soyons restés nous-mêmes.»
La cuvée “Prestige 2012 blanc”, élevée en barrique de chêne français – avec une présentation élégante, une robe brillante, un nez brioché, une note boisée et minéralisée – démontre pour sa part que Les Vignerons de Pignan ont su garder des vins devenus incontournables, à côté de ceux qui sont en passe de le devenir sans pour autant passer pour des… “têtes à claques” !

Fredy-Cipres-INNOVATION

JUILLET 2015 :
VinCoeurs en Hérault 2015 : Trophée « Innovation » pour les cuvées « Têtes à claque » & « Têtes au carré » des Vignerons de Pignan … Un grand Merci à la photographe Agnès Lescombes qui a su mettre en valeur nos viticulteurs.

 

Les dernières nouvelles : 3 médailles pour 2015

Chardonnay Prestige Blanc 2012 :
Or,  Concours Des Grands Vins du Languedoc Roussillon 2015
Argent, Concours International des Vins à Lyon 2015

Le Marquis de Pignan 2012
Argent, Concours de la Fédération Régionale de la Coopération Agricole 2015

Revue des vins de France_FEV2015REVUE_du_VIN_DE FRANCE_FEV 2015bis

Les Vignerons de Pignan – IGP Pays d’Oc Têtes au carré 2013 : 4,30 €
Chaleureux. Cette petite cave coopérative ose un assemblage de merlot et cabernet-sauvignon sur les terres d’Oc. Un peu animal à l’ouverture, il déroule un jus friand et facile à boire dans l’année. Une affaire !

terre_de_vins_JAN_2015bis

Terre de vins _ JAN 2015 :

Seulement une quinzaine d’exploitations familiales et une stratégie à l’opposé de la grosse structure. Petite elle est, petite elle veut rester, small is beautiful ! Point de pacte avec la grande distribution, mais une recherche d’originalité à prix canon. Et dans le genre, vous ne trouverez pas mieux que Tête au Carré ( 4,90 € en IGP Pays d’Oc), qui met en avant quatre bonnes têtes de vignerons, mais aussi un vin juste, bien pensé, assemblant à parts égales merlots et cabernet sauvignon sans renier son accent du Sud. Le nez est explosif, purée de cassis, la bouche fruitée et tendre, pointe aussi le cuir, le poivron et le tabac. Aucun des deux cépages ne prend le dessus sur l’autre, l’assemblage est très bien dosé. Vin très net. Avec un boudin grillé, une caillette aux herbes. Tous à la coopé de Pignan !

La Gazette de Montpellier – déc 2014

Gazette_dec2014

 VIN : ces étiquettes qui ne respectent pas… l’étiquette !
Loin de la tradition, certains vignerons d’ici inventent des étiquettes qui déchirent.
Montrer la personnalité des Vignerons, comme la cave de Pignan avec ses Têtes à claques....

Montpellier Agglo – déc 2014

Pignan : Deux belles cuvées 2014 complètent depuis quelques seAgglo_dec2014maines la gamme des vins produits par les Vignerons de Pignan. Elles portent le nom de « Têtes à claques », pour le blanc et « Têtes au carré »pour le rouge. Originales par leur dénomination et leur étiquetage, arborant les portraits de ceux qui la font, elles se distinguent aussi par leur contenu. «Le blanc est un assemblage peu fréquent en France, de viognier et de sauvignon, et le rouge allie le fruit du merlot et la puissance du cabernet sauvignon », explique Fredy Ciprès, président de cette cave coopérative indépendante. « Nous sommes une cave à taille humaine et nous le revendiquons. Une quinzaine de viticulteurs, tous très motivés, nous confient leurs raisins. Ce qui nous permet d’opérer une sélection rigoureuse sur les parcelles comme dans les cuves avec l’aide de Stéphane Canut, œnologue conseil indépendant », ajoute ce jeune vigneron. Une montée en gamme récompensée par des médailles d’or aux concours internationaux et reconnue par de grandes tables montpelliéraines. À découvrir au caveau de Pignan ou chez les cavistes. lesvigneronsdepignan.com

New Title

Midi libre 09/11/2014
Pignan : La cave coopérative mise sur ses vignerons de caractère
Une nouvelle gamme met en avant les portraits des coopérateurs sur les étiquettes avec “Têtes à claques” et “Têtes au carré”.

La petite cave coopérative de Pignan a du caractère. Tout comme ses vignerons. Invitée à fusionner du fait de la baisse de production et de la hausse des coûts, la cave a finalement choisi de se battre et de rester indépendante. «Il y a 5 ans, nous sommes repartis de zéro, explique Marcellin Massardier, responsable production. Avec une nouvelle organisation et une gamme qui passe de 48 à 16 vins. » La coopérative ne compte qu’une quinzaine de producteurs qui vivent de la vigne, donnant une structure «à mi-chemin entre la coopérative et le domaine». De quoi mettre en place une sélection parcellaire, des vinifications cépage par cépage et cette nouvelle gamme dont les deux premiers vins seront disponibles sur place et chez les cavistes dès le 12 novembre. La cave a aussi fait appel à un oenologue conseil, Stéphane Canut. Et la grande distribution a été définitivement abandonnée au profit du réseau de cavistes en fort développement. Autant de gages de qualité.

«Un vin aujourd’hui doit raconter une belle histoire» Marcellin Massardier, responsable de production

Pour rester offensif et se différencier sur un marché très concurrentiel, la cave coopérative de Pignan a choisi de mettre en avant ses vignerons. D’où les cuvées “Tête à claques” et “Têtes au carré”. La première est un blanc de sauvignon pour la fraîcheur et de viognier pour sa rondeur. «Un assemblage assez atypique en France», souligne Marcellin Massardier. La deuxième est composée de merlot et de cabernet sauvignon, mêlant la puissance et le fruit. «Ces deux cuvées nous permettent de sortir de l’ordinaire, commente Marcellin Massardier. Un vin aujourd’hui doit raconter une belle histoire. Derrière chaque bouteille il y a un terroir, un visage, une histoire, une famille et la passion du vin.» Pour ces deux premières cuvées, les étiquettes mettent en avant ces vignerons et regroupent quatre visages de professionnels de la cave, quatre portraits de la photographe professionnelle Agnès Lescombe. D’où les noms des cuvés qui en appellent d’autres comme têtes de mules ou têtes en l’air… Mais rien n’est encore arrêté de ce côté-là. Aujourd’hui les bouteilles de la cave de Pignan sont sur des tables prestigieuses comme celles des frères Pourcel. Une belle revanche pour la petite coopérative qui devait fermer. «C’est pour nous une façon de gagner en crédibilité et en visibilité. Quand le conseil d’administration a eu le courage de relancer la machine, c’était un gros pari qui n’était pas gagné d’avance », se souvient Marcellin Massardier.

cave_oct 2014

Midi libre 08/10/2014
Pignan : Des vendanges tardives mais de qualité : Ce sera une grande année pour le haut de gamme
Si la pluie a retardé l’élaboration de la cuvée 2014 des vendanges de la cave des Vignerons de Pignan, cela n’a pas empêché, bien au contraire, une qualité de raisins hors normes, comme tiennent à le souligner de concert Marcellin le maître de chai et Frédy le président de la cave. « C’est vrai qu’il y a moins 20% par rapport à l’année passée mais cette dernière était exceptionnelle ! 2014 est donc une année normale et si l’on se base sur la dégustation de la fermentation des jus, on va avoir une année rarissime notamment pour le Chardonnay. » Si l’on ajoute à cela un état sanitaire des raisins au-dessus de la norme et des vendanges avec les cépages historiques de Pignan (Cinsault, Grenache, Syrah et Carignan), on constatera que tous les éléments sont réunis pour une cuvée de qualité : « Ce sera une grande année pour les futurs hauts de gamme de la cave (Prestige rouge, blanc et Marquis). » Des vendanges réussies aussi grâce à une équipe restreinte de
vignerons-vendangeurs- viticulteurs « au top ! Motivée et à qui le succès de la cave coopérative doit être largement attribué ! » Le futur ? « Des changements pour certaines étiquettes, toujours des expositions… mais ce qui ne changera certainement pas c’est notre état d’esprit et le plaisir que nous avons à voir notre clientèle apprécier nos productions.»

New Title

Midi libre 13/07/2014
Médaille d’or au Concours des Grands Vins du Languedoc-Roussillon 2014
Syrah Les Vignerons de Pignan IGP – Pays d’Oc rouge 2012

Midi libre 13/06/2014
Un nouvel apéro Gourmand à Pignan pour fêter 4 médailles

Depuis maintenant plusieurs années, l’instant est attendu : les «Vignerons de Pignan » convient la population à un Apéro gourmand à la cave coopérative, face au parc du château, dans une ambiance familiale avec assiette gourmande, brasucade, huitres, galettes et crêpes.

Et ne vous inquiétez pas, en ce vendredi 13 juin à partir de 18h00, il ne manquera rien puisque C’dric assurera la partie musicale afin de s’assurer que cette soirée reste dans les mémoires.viticulteurs_pignan
Un instant simple de la part de vignerons qui pourtant ne savent plus quoi faire des médailles et autres récompenses obtenues quasiment à l’ensemble des concours présentés. Car, excusez du peu, et sans tenir compte des médailles précédentes, ils ont décroché au mois d’avril de cette année la bagatelle de 4 récompenses : médaille d’or au Concours International des Vins de Lyon pour la cuvée Marquis de Pignan Millésime 2011, médaille d’or au concours de la FRCV (Fédération Régionale des Caves Viticoles) pour le Prestige Blanc, médaille d’Or au concours des Grands Vins du Languedoc Roussillon et médaille de bronze au concours national des vins IGP de France pour la cuvée Syrah – Millésime 2012.

diplome_marquis2014

Avril 2014
Médaille d’or Au Concours International des Vins de Lyon
pour la cuvée Marquis de Pignan
Millésime 2011
.

Un beau et grand vin issu du cépage Syrah.  Généreux avec une belle robe rouge rubis très profonde et intense, des arômes réglisses, de fruits noirs et mûrs. Une délicate note d’épices, l’attaque est grasse et généreuse, la structure tannique est puissante et fondue. A boire dans la force de sa jeunesse ou à oublier plusieurs années…

Prestige1

Avril 2014
Médaille D’or au Concours de la FRCV Fédé Régio des Caves Viticoles pour le Prestige Blanc
Sélection des plus belles parcelles de Chardonnay. Présentation élégante, robe brillante, nez brioché, note boisée et minéralisé.
Élevage en barrique de chêne français, LE grand vin blanc de la cave !

 

InterOc_Bronze_2014_Mise en page 1 Avril 2014
Médaille d’Or au Concours des Grands Vins du Languedoc Roussillon
Médaille de bronze au concours national  des vins IGP de France pour la cuvée La Syrah – Millésime 2012.
Robe pourpre à reflets violets. Nez caractéristique de violette et de petits fruits rouges confits.
En bouche, beaucoup de fraîcheur et vivacité… Vin corsé, les tannins sont là…
Longue et bien structurée, la finale nous offre une explosion d’épices et de complexité.

des-femmes-chefs-d-entreprises-un-chef-etoile-et-les_772165_510x255

05/01/2014– Midi-libre
Pignan – les vignerons locaux à l’honneur chez les frères Pourcel

C’était lors d’une soirée dans le restaurant des deux chefs étoilés.
Dernièrement les « Vignerons de Pignan » ont eu l’honneur d’accompagner les mets créés par les chefs Pourcel au « Jardin des Sens » : une réunion / repas organisée par Marie Francalanci, présidente du Cercle des Femmes d’Action et qui, en plus de la dégustation dans les assiettes, a vu en préambule ni plus ni moins que … des cours de cuisine effectués devant plus de 120 chefs d’entreprises féminines. Eh oui, que voulez vous, ces dames, qui passent la semaine avec de fortes responsabilités, peuvent également profiter des conseils gastronomiques de l’un des meilleurs chefs français.
Un moment gourmand organisé par le Cercle des femmes d’action
Cette distinction récompense, et met sur le devant de la scène une nouvelle fois, le travail de la centaine de viticulteurs pignanais. Car il faut bien avouer que sans eux, œnologue et maître de chai ne pourrait affiner les vins de Pignan, et le président de la cave serait bien seul puisqu’une cave coopérative n’a de raison d’être … qu’avec la coopération de ses membres.
Il est donc suffisamment rare de voir des vins d’une cave coopérative au menu d’un restaurant étoilé pour ne pas citer les plats ayant accompagné ses vins. Avec le chardonnay 2012 ? La fine de raviole de queue de gambas à l’orientale, bouillon mousseux de petit artichaut, queue de gambas grillée. Et avec le syrah 2012 ? La pièce de veau dans la noix rôtie, pressée de pommes de terre au Comté, poêlée de champignons, jus de veau au curry et pour clore ce repas d’exception : Le Cristalline de framboise à la crème citron, sorbet citron mousseux, sirop de banyuls.
Le mot de la fin ? « Chers amis, Les Vignerons de Pignan vous souhaitent de douces, gourmandes et excellentes fêtes de fin d’année … Un Noël doux comme notre Perle Occitane et une nouvelle année riche en émotion comme le Prestige Rouge !!! Pour 2014, Soyez gourmands … !!! A bientôt »

brigitte-au-milieu-de-ses-clients-amis-et-collegues_770995_510x255

02/01/2014 – Midi-Libre
Brigitte prend sa retraite et quitte le magasin des «Vignerons de Pignan»

Ils étaient tous là, présents dans le magasin de vente, à l’attendre pour fêter son départ à la retraite. Et lorsqu’elle est arrivée sur le parking, où elle reconnut les véhicules des membres du conseil d’administration, que voulez- vous on ne se refait pas, elle croyait avoir oublié quelque chose … Eh bien oui, elle avait oublié simplement de dire au revoir à ses clients, ses amis, ses collègues. Dire qu’elle va nous manquer est un doux pléonasme.
Brigitte, c’est une personne incontournable à la cave. Incontournable ? Plutôt inévitable car le premier visage que l’on apercevait était le sien, toujours souriant, au courant de tout, trouvant tout le monde (et le caveau est grand …), cherchant des artistes pour accrocher aux cimaises afin de décorer le magasin, téléphonant à droite et a gauche pour répondre aux questions … avant qu’elles ne soient posées, à l’écoute des personnes pour qui souvent venir au caveau était l’un des seuls liens sociaux, demandant des nouvelles de tout en chacun, …
Bref, Brigitte, tu vas nous manquer ; certes, on te croisera encore dans le village mais au début cela ne vas pas être évident car, par réflexe, on risque fort d’être un tant soi peu désorienté comme tous tes clients, tes amis, qui ont transformé ta maison en magasin de fleurs, avec des larmes pour les arroser. Mais sache que l’on gardera en souvenir ton rire, ton regard facétieux qui ont grandement participé à la renommée des « Vignerons de Pignan ». Alors même si cela peut paraître banal : bonne retraite Brigitte !

midi_libre_05_12_2013_v

 

05/12/2013 – Midi-Libre

Pignan – Les Vignerons obtiennent
une étoile du “Guide Hachette”
Ils ont quelques récompenses à leur actif et non des moindres.

Après avoir été inscrits sur la carte du restaurant montpelliérain, le Jardin des Sens des frères Pourcel, aujourd’hui reconnus dans la région, il ne restait plus aux Vignerons de Pignan qu’à grimper une marche supplémentaire dans la notoriété viticole. Ce qui est maintenant le cas avec l’obtention de cette étoile décernée par le Guide Hachette des vins 2014 pour une de ses cuvées, à savoir le Prestige Rouge.
Une pluie de médailles

Mais ce parcours n’est que le fruit d’un travail déjà maintes fois récompensé : 2013, médaille d’or au concours national des vins IGP de France pour la cuvée
Marquis de Pignan Millésime 2010 et médaille de bronze au concours international des vins de Lyon pour la cuvée Prestige Rouge; médaille d’or au concours de la Fédération régionale des caves vinicoles pour le merlot 2010 ; médaille d’or au concours national des IGP pour le merlot 2010; médaille d’argent au concours national des IGP pour le Cabernet Sauvignon 2010; note de 87/100 au guide Gilbert et Gaillard 2012 pour le Grenache Rosé; note de 87/100 au guide Gilbert et Gaillard 2012 pour le Marquis de Pignan 2009 (fût de chêne, rouge).
Alors que constater de plus, sinon que l’équipe de la cave n’hésite pas à aller présenter ses cuvées sur le terrain, comme récemment à L’Oléo Pazzo de Montpellier (place G.-Frêche), un lieu apprécié des connaisseurs qui démontre que dorénavant, les Vignerons de Pignan font intégralement partie du paysage œnologique.
Dernier détail qui a son importance : si vous souhaitez acquérir la cuvée qui a obtenu une étoile : « Le Prestige rouge patiente en barrique, signe de son succès ; mais ne vous inquiétez pas, il sera prêt pour les fêtes. Vous savez, on prend notre temps afin de ne pas mettre sur le marché des vins qui ne seraient pas prêts. C’est une question autant de qualité que de confiance. »

—————————-

 

2156473237_web

05/05/2013  – Midi-LibreVoir le lien
Les « Vignerons de Pignan » décrochent le bronze : une place prestigieuse glanée au concours de Lyon
Une équipe toute tournée vers la qualité : la récompense d’un travail quasi – artisanal

 Cela en deviendrait presque une habitude pour la cave coopérative, mais une habitude de ce type est non seulement accueillie avec ferveur et enthousiasme, mais pour l’ensemble des viticulteurs si cela pouvait se réitérer chaque année, cela ne gênerait personne bien au contraire. Il faut dire que selon Marcellin, le maître de chai, et Freddy, le président, « le concours international de Lyon fait parti du top  5 au monde avec Londres, Montréal, Bruxelles et Bordeaux. Alors oui, cette médaille de bronze pour la cuvée Prestige Rouge est un réel bonheur. » Si l’on ajoute à cela la médaille d’or au concours national  des vins IGP de France pour la cuvée Marquis de Pignan – Millésime 2010, il semblerait que le bonheur des quelques  110 coopérateurs soit au firmament. Pourtant « Les Vignerons de  Pignan » font un travail quasi artisanal se rapprochant plutôt de celui d’un petit domaine et bien loin des productions industrielles. Il suffit pour s’en convaincre d’écouter là encore Marcellin et Freddy parler de leurs vins : « Le Marquis de Pignan est un beau et grand vin issu du cépage Syrah.  Généreux avec une belle robe rouge rubis très profonde et intense, des arômes réglisses, de fruits noirs et mûrs. Une délicate note d’épices, l’attaque est grasse et généreuse, la structure tannique est puissante et fondue. A boire dans la force de sa jeunesse ou à oublier plusieurs années… Quant au Prestige, il s’agit là d’un assemblage de Cabernet-Sauvignon élevé 12 mois en fût de chêne français et des meilleures cuves de Merlot, le Prestige Rouge est un grand vin qui allie la puissance des arômes et la subtilité des tanins. »
Et l’avenir ? « Les rosés arrivent, avec cette année la création d’un magnum. Pour le reste des idées, des créations on en a plein la tête,…, mais ce qui restera prioritaire c’est la qualité.»

medaille_or_marquisdepignan

Le 10 avril 2013
Une médaille d’or au concours national  des vins IGP de France
pour la cuvée Marquis de Pignan – Millésime 2010.


Un beau et grand vin issu du cépage Syrah.  Généreux avec une belle robe rouge rubis très profonde et intense, des arômes réglisses, de fruits noirs et mûrs. Une délicate note d’épices, l’attaque est grasse et généreuse, la structure tannique est puissante et fondue.
A boire dans la force de sa jeunesse ou à oublier plusieurs années…

diplome_prestige_rouge_2013

Le 09 avril 2013
Une médaille de bronze au concours international des vins de Lyon
pour la cuvée Prestige Rouge.

Assemblage de Cabernet-Sauvignon élevé 12 mois en fût de chêne français et des meilleures cuves de Merlot, le Prestige Rouge est un grand vin qui allie la puissance des arômes et la subtilités des tanins.

 

Jan 2013 / Midi-Libre – Voir le lien –
Une dégustation montpelliéraine pour les Vignerons de Pignan

midilibre_jan2013

Sans nul doute la réputation des Vignerons de Pignan a bel et bien dépassé la cadre pignano – pignanais, en allant maintenant à la rencontre des amateurs montpelliérains. Un rendez-vous œnologique qui s’est effectué dernièrement dans le cadre du restaurant méditerranéen Oléo Pazzo – Courtyard by Marriott  (face au nouvel hôtel de ville). Ainsi, en présence de l’équipe (Kévin, Anastasia, Laura, Sébastien), du chef de cuisine (Prince) et du maître de chai (Marcellin), les nombreux convives d’un soir surent déguster et savourer une grande partie de la cave des Vignerons de Pignan dans un cadre post moderne, chaleureux, musical, décontracté et surtout d’une grande qualité gastronomique…, Ah, ces raviolis de langoustine avec sa bisque déclassée au pastis… tout un poème !

Et croyez-le, nos vins ont su conquérir professionnels et clients, mais à quel degré ? Laissons s’exprimer l’ensemble des œnologues d’un soir : Franchement je suis agréablement surpris, surtout par la Perle Occitane, Les vins sont comme l’ambiance, …, on se sent chez soi.
Au final, il faut bien constater qu’autant la cave que le restaurant ont su se trouver au travers de plats aux accents méditerranéens, qui séduisent les papilles avec leurs saveurs gorgées de soleil et de vin créés aux portes de Montpellier, entre mer et garrigues, où les Vignerons de Pignan travaillent avec passion et amour de leur terre pour proposer une gamme de vins de caractère. Alors, en famille ou entre amis, n’hésitez pas à marier l’Oléo Pazzo avec les Vignerons de Pignan, deux lieux amoureux du terroir…, simplement mais avec classe. D’ailleurs une anecdote résume la convivialité et la qualité de cette rencontre ; elle vient du chef de cuisine Prince après la dégustation de la Perle Occitane : Franchement il me vient immédiatement une idée de plat cuisiné avec ce vin... Ce serait là une sorte de consécration réciproque, alors chef…  chiche ?

—————————-

Déc 2012 / Le blog des chefs Pourcels

Le vin du mois de décembre,
par Yannis Khérachi, responsable sommelier au Jardin des Sens.

Pour ce mois de fêtes, nous vous emmenons à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Montpellier, dans le village de Pignan. Fondée en 1937, la Cave des Vignerons de Pignan rassemble une centaine de petites exploitations familiales, aux portes de Montpellier, entre mer et garrigues…

  

Avec le dynamisme et la passion d’une nouvelle équipe dirigeante : Monsieur Fredy CIPRES, le président, jeune vigneron en agriculture biologique installé dans la région depuis une dizaine d’années et Marcellin MASSARDIER l’œnologue, qui a déjà vinifié dans le vignoble de la vallée du Rhône nord et sud ainsi qu’à l’étranger : Australie et Nouvelle-Zélande, plus l’aide de Stéphane CANUT, œnologue conseil indépendant réputé ; les viticulteurs passionnés, travaillent environ 300 hectares de vignes cultivés essentiellement sur des sols argilo-calcaires.

C’est peu, comparé aux autres caves voisines de l’agglomération de Montpellier dont nous essayons de nous démarquer… Et cette taille nous permet de mieux suivre nos vignes, nos vins et de proposer des cuvées atypiques… Nous y tenons et c’est comme ça !!!, voilà qui est dit, sans complexes !

La Cave des Vignerons de Pignan s’est orientée depuis le millésime 2010, vers la production de vins plus aromatiques, nets, francs, généreux… Tout simplement… Bons et à boire !
Vins de cépages ou assemblages méridionaux complètent la gamme, comme par exemple, la Cuvée Lézardise en rosé et en blanc (Muscat sec), ainsi que leur haut de gamme, vin historique et emblématique de la cave, le Marquis (87/100 au guide Gilbert et Gaillard). Dernières nées, le Chardonnay Prestige, subtile sélection des meilleures barriques de la cave et médaille d’Or au concours international des vins de Lyon ; mais aussi, une vendange tardive de Viognier, La Perle Occitane.
D’autres créations sont prévues pour le début d’année 2013 comme une cuvée Prestige très tannique, puissante et gourmande mais chut ! C’est en proposant des vins originaux et de qualités, que la cave souhaite aller de l’avant.
Une gamme Bio est également disponible depuis 2006 avec les Cuvées Le Chant de Lou et le Rosé de Lola, du Merlot pour le rouge et Cabernet Sauvignon pour le rosé.
Nous avons décidé de travailler un vin rouge, une I.G.P. (Indication Géographique Protégée) Pays d’Oc, 100 % Syrah, sur un millésime 2011, élevée en cuve inox.
La dégustation nous présente un flacon avec une robe pourpre aux reflets violets. Nez caractéristique de violette et de petits fruits rouges confits, petite note réglissée. En bouche, une texture fine, une puissance maîtrisée par beaucoup de fraîcheur et vivacité. Belle présence fruitée en bouche, persistante… Longue et bien équilibrée, la finale nous offre quelques épices. Un vin qui fait honneur à son cépage.

 

Venez le découvrir au Jardin des Sens, au menu du déjeuner (49 €),
servi les mardi, jeudi et vendredi, hors jours de fêtes, avec :

Les aiguillettes de Saint-Pierre rôties, tranche d’encornet farci comme à Sète
et poché dans son jus de cuisson au vin rouge aromatisé,
quelques moules et caviar d’aubergine à la fleur de thym.
OU
La pièce de rumsteck (origine U.E.) rôtie minute,
confit d’échalote et crème de persil, jus de déglaçage au fumet de lard,
fine purée de pomme de terre truffée.

—————————-

Midi-libre 15/11/2012

Cave coopérative : bilan flatteur et perspectives alléchantes

Le président et le maître de chai font le point sur l’année. Les vendanges sont déjà dans les souvenirs, le vin primeur lui est bien installé au magasin de vente et dans les palais des amateurs, tout semblerait croire à une inaction soudaine en attente simplement des nouveaux raisins. Eh bien, rien de tout cela chez les Vignerons de Pignan, bien au contraire puisque cette cave coopérative n’a de cesse de créer, d’innover et surtout pas de s’endormir sur ses déjà nombreux lauriers. Profitons donc de ce moment de brève quiétude pour rencontrer le président et le maître de chai, respectivement Frédy Cipres et Marcellin Massardier.
Une cuvée 2012 avec de belles couleurs, mais délicates à travailler « La cave pignanaise est composée d’une centaine de coopérateurs. Des exploitations familiales, dont une quinzaine est l’activité principale, pour environ 300 hectares de terre. Nous sommes donc une coopérative artisanale à taille humaine et nous y tenons ! «  Avec une production qui est répartie entre 20 % de blanc, 50 % de rouge et donc 30 % de rosé. Quant aux stocks, «nous n’en avons pas. Pour ce qui est des ventes en magasin, nous avons une bonne progression».
Les vendanges de cette année, elles, ont bénéficié de « conditions climatiques particulières, engendrant une baisse de production. Mais, 2012 verra une cuvée avec beaucoup de couleurs, des vins concentrés en tanin avec une belle acidité. Ce sera un millésime délicat à travailler pour arriver sur des vins bien équilibrés. De toute manière, c’est notre marque de fabrique, résultat d’un travail en cave de tous les instants, basé sur un suivi rigoureux avec, en outre, notre oenologue-conseil, Stephan Canut. »
Les vignerons coopératifs ont aussi des projets. Notamment celui d’approfondir la visibilité de la cave sur internet. « Un nouvel outil de communication avec un site internet tout neuf, un nouveau vin Prestige Rouge qui sera issu d’assemblages haut de gamme, notre Perle Occitane (vin ramassé à maturité) qui verra une production supérieure et très certainement une surprise pour l’été avec un magnum de rosé ». De toute manière, quel est le régulateur le plus fiable pour connaître la santé d’une cave viticole sinon les files d’attentes au magasin de vente ? Un lieu, identique à ses coopérateurs et responsables, de taille humaine, familial et surtout qui vous fera déguster en toute modestie et modération des vins comme les hommes qui le produisent. Vrais, francs, pleins d’histoires et de vies.

—————————-

Midi-libre 17/04/2012

Une médaille d’or au concours international des vins de Lyon
La cuvée Chardonnay Prestige distinguée.

Le Concours International des Vins à Lyon, édition 2012, a confirmé sa notoriété. Cette année près de 2400 échantillons ont été dégustés dans un silence quasi religieux, sous la présidence d’honneur de Laurent Bouvier (président des Toques Blanches Lyonnaises). Les professionnels (œnologues, sommeliers, cavistes, restaurateurs, producteurs…) ont eu ainsi à se départager face à des vins issus de la bagatelle de… 12 pays représentés. Tous les vins furent de la sorte dégustés à l’aveugle ; les bouteilles étant masquées afin que les dégustateurs ne soient pas influencés par l’étiquette ou le nom du producteur.
Mais comment les Vignerons de Pignan eurent-t-ils l’idée de se présenter à un concours de cette envergure ? Eh bien selon leur maître de chais monsieur Marcellin Massardier : C’est en total accord avec Stéphane Canut (œnologue conseil de la cave) que l’on s’est dit : pourquoi pas ne pas viser plus haut après avoir obtenu des médailles au niveau régional et national ? Mais c’est quand même dingue d’avoir décroché l’or, …, comme quoi, qui ne tente rien n’a rien !

Un vin qui a donc accroché le jury de par son caractère propre : Il est issu d’une vinification type bourguignonne avec un entonnage en fin de fermentation. S’en est suivi un élevage sur lies avec un bâtonnage (*) régulier afin d’apporter du gras… du volume en bouche. Son nez fait apparaitre des senteurs de fruits à fleurs blanches, avec un beau volume en bouche qui apporte des arômes d’aubépines et d’amandes. Il est idéal en dégustation avec un apéritif sur canapé, ou encore avec des fromages (roquefort, chèvre), des poissons ou des fruits de mer en sauce.
Cette médaille vient s’ajouter à un palmarès déjà flatteur, mais une gamme au dessus de par son caractère international, ce qui amène ainsi les Vignerons de Pignan à entrer dans la gamme restreinte et fort flatteuse des médaillés … internationaux.

(*) En œnologie, le bâtonnage est l’action de remettre en suspension les lies, c’est à dire les levures mortes et résidus de raisins, dans un vin. Cette opération est traditionnellement réalisée à l’aide d’un bâton au cours de l’élevage du vin dans son contenant, après la fin des fermentations. L’intérêt du bâtonna

ge est de favoriser l’autolyse des levures ce qui a pour effet de donner plus de corps au vin et de favoriser le développement d’arômes complexes.

————————————

 TERRE DE VINS 23/07/2012

On ne sait pas ce qu’ils ont à Pignan, ils sont déchaînés, chaque fois qu’ils envoient une cuvée on reste le bec ouvert, de contentement. Présentation élégante, robe à reflet vert pour ce Chardonnay   Prestige (6,30 € en IPG Oc) vinifié à la bourguignonne après une sélection parcellaire. La moitié de la fermentation se déroule en barriques de chênes français. Nez brioché sur la pomme au four, les roses anciennes, la poire William. Bouche ample et ronde, légèrement anis en fin de bouche, d’une belle appétante. On a envie de lui conseiller une poularde à la crème. Encore un vin qui n’a pas le prix qu’il mérite, on pourrait doubler mais c’est aussi ce qui fait l’attrait aujourd’hui des coopératives en particulier en Languedoc-Roussillon, c’est notre trésor de guerre. J’ajoute qu’on peut sans problème le garder en cave une paire d’années.